Les dossiers techniques

2.Les tuyauteries.

Il faut bien penser que plus la tuyauterie sera courte, moins il y aura de chute de pression. Il faut également éviter dans la mesure du possible, les raccords en T, et préférer ceux en Y.

Pour une installation comprenant 1 ou 2 postes, un diamètre intérieur de 10mm sera suffisant. Au delà, prévoir un diamètre intérieur de 12 mm . Utiliser du tuyau armé souple pour l'eau froide comme pour l'eau chaude. Si le pouvoir de coupure de la pompe est supérieur à 1 bar, il vaut mieux faire l'installation en tube rigide.

Diamètre est trop faible = contre pression augmentée et réduction de l'écoulement de l'eau, entraînant un déclenchement excessif de la pompe. Surtout avec une automatique.

En cas de fuite au niveau de la pompe, ne JAMAIS utiliser une pâte d'étanchéité. Celle ci pourrait être entraîné dans le mécanisme et créer des dommages graves, voire irréversible à la pompe. Utiliser plutôt du scotch auto- vulcanisant très efficace.

Les accessoires utiles, voire indispensables à installer dans le circuit.

Le filtre :même si la pompe en est équipé, en installer un en amont de l'installation. Il retiendra les impuretés contenus dans l'eau du réservoir et protégera la pompe.

L'anti-retour :à placer après la pompe, il empêchera le désamorçage de celle-ci.

Le vase d'expansion :INDISPENSABLE. Pour éviter les coups de béliers, le débit saccadé de l'eau, il faut installer un vase d'expansion, le plus près possible de la pompe. Plus le vase est grand, meilleur sera son rôle de régulateur. Indispensable à toutes les pompes au dessus d'un bar de pression, et dans une installation comportant un chauffe-eau instantané.

La valve anti-gel :Agissant comme un thermostat, elle déclenchera la vidange de l'installation en cas de gel.

Rechercher sur le site