Les dossiers techniques

Dans nos vehicules par temps froid nous sommes amenés a utiliser des chauffages d'appoint.

Alors ATTENTION

Monoxyde de carbone : Surveillez votre chauffage !

 

Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone est un gaz fatal qui tue beaucoup

Le monoxyde de carbone, c’est quoi ?

Il résulte d’une mauvaise combustion au sein d’un appareil à combustion, c’est-à-dire fonctionnant au gaz, au bois, au charbon, à l’essence ou au fuel. Il se diffuse très vite dans l’environnement et peut être mortel en moins d’une heure. Après avoir été respiré, il prend la place de l’oxygène dans le sang. A faible exposition, il entraîne maux de tête, nausées, fatigue. A exposition moyenne : mal de tête persistant avec sensation de battements, nausées, vertiges ou étourdissements, somnolence, vomissements, pouls rapide, baisse des réflexes et du jugement. A exposition très importante : faiblesse, évanouissement, convulsions, coma, décès. Les femmes enceintes, les personnes âgées et les enfants de moins de deux mois sont plus fragiles face au monoxyde de carbone

Que faut-il faire ?

Aérez ! L’aération doit être satisfaisante, en bon état, et entretenue : elle doit permettre l’évacuation des gaz issus de la combustion. Il ne faut pas obstruer les bouches d’aération. Il faut aussi créer un circuit pour permettre à l’air de se renouveler : laissez les trous d’aération dans la porte d’entrée libres : l’air frais étant plus léger que le monoxyde de carbone, il monte et s’évacue par les trous du haut, créant ainsi un circuit. En plus, tous les jours, aérez au moins dix minutes en ouvrant les fenêtres. Même quand il fait froid.

Ne faites jamais fonctionner les chauffages d’appoint en continu : ils sont conçus pour une utilisation brève et par intermittence uniquement

images[10].jpg

Les poêles à feu, à pétrole, à kerdane ou kerosène ne sont pas conçus pour un usage en continu. Lorsqu’ils fonctionnent en permanence, ils deviennent dangereux les intoxications aiguës par le monoxyde de carbone pendant l'utilisation d'un feu à pétrole sont également en forte recrudescence depuis 5 ans -

RAJOUTER DES DETECTEURS DE CO2.

images[3].jpg

une défaillance de fiabilité des dispositifs de sécurité des appareils actuellement disponibles sur le marché européen . car dans 2 cas sur 8 l’appareil est a l’origine de l’intoxication